"Il y a peu de relocalisations en France, car il y a eu peu de délocalisations"

Entretien avec Mouhoud Mouhoub El*, professeur à l'université Paris-Dauphine
Propos recueillis par Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018

Quelle est l'ampleur du phénomène de relocalisations en France ?
L'ampleur est faible et même marginale.
L'explication est simple : il y a peu de relocalisations en France, car il y a eu peu de délocalisations !
La dernière enquête de l'Insee, qui porte sur la période 2009-2011, indique que parmi les 28 000 sociétés françaises non financières, seulement 5 % ont délocalisé une partie de leur activité.
Pour autant, on constate une accélération des relocalisations ces dernières années.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/"Il y a peu de relocalisations en France, car il y a eu peu de délocalisations" ( n°380 )