"Une crise financière peut-elle bientôt se produire ?"

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 376 - février 2018

La progression de l'endettement mondial pourrait laisser envisager une nouvelle crise. Mais d'autres indicateurs sont plus rassurants.

Avec environ 170 000 milliards de dette mondiale début 2018, le capitalisme contemporain vit à crédit.
Cela représente environ 240 % du produit intérieur brut (PIB) de la planète, en augmentation quasi continue depuis le début des années 2000.
La crise des subprime a momentanément donné un coup d'arrêt à cette progression, mais le rythme de l'endettement mondial est vite reparti à la hausse ensuite.
La première source d'une nouvelle crise financière pourrait donc provenir d'une difficulté à rembourser ces dettes.
Cependant, si la dette a monté, son coût a baissé : grâce aux interventions des banques centrales, les taux d'intérêt ont fortement diminué et restent plutôt bas.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/"Une crise financière peut-elle bientôt se produire ?" ( n°376 )