1933 : Staline affame l'Ukraine

Serge Cordellier
Alternatives Internationales n° 066 - mars 2015

La terrible famine rurale née de la collectivisation forcée décidée en 1929 fit cinq à sept millions de morts. Une tragédie encore trop méconnue.

Chaque nuit, tout le monde abattait, et l'on abattait tout: boeufs, moutons, porcs et même vaches.
Celliers et hangars regorgeaient de viande.
Il courait des bruits sinistres : "Faut abattre.
C'est plus à nous!
, "Abattez vite: on va tout confisquer!
Et l'on abattait.
On s'empiffrait.
Au dîner, dans les isbas, les tables ployaient sous les rôtis et le bouilli, les mentons dégoulinaient de graisse […].
Voilà comment en 2003 encore un manuel français d'histoire-géographie (Hatier, 3e) illustrait la collectivisation des campagnes soviétiques engagée en 1929.
La citation est extraite d'un roman réaliste de Mikhaïl Cholokhov, Terres défrichées.
Elle est placée en appui de l'unique paragraphe consacré à la création des kolkhozes, les exploitations agricoles collectives soviétiques.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/1933 : Staline affame l'Ukraine ( n°066 )