1945 : MacArthur en mission civilisatrice

Pierre Grosser, Historien et auteur notamment des Temps de la guerre froide, Complexe, 1995.
Alternatives Internationales n° 017 - octobre 2004

Pour l'archipel japonais, la fin des hostilités marque le début de sept années d'une occupation militaire et civile américaine de nature inédite, mêlant messianisme démocratique et néocolonialisme.
Quand le général MacArthur atterrit pour la première fois au Japon, le 30 août 1945, les Japonais sont stupéfaits: le Supreme Commander for Allied Powers, investi de l'autorité suprême par Washington, se promène sans gardes du corps.
Un détail qui révèle la confiance en eux de ces occupants.
Quinze jours auparavant, l'empereur Hirohito annonçait, en effet, dans le langage précieux de la cour, la fin des hostilités.
Convaincu de la supériorité américaine par les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki.
Le général MacArthur inaugure donc une occupation militaire et civile d'une nature inédite.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/1945 : MacArthur en mission civilisatrice ( n°017 )