Retour au dictionnaire



PIB

Somme de toutes les valeurs ajoutées produites sur un territoire (d'où le terme intérieur) donnant naissance à des revenus soit en nature (occupation d'un logement par son propriétaire essentiellement), soit en monnaie.

 

Commentaire:
La valeur ajoutée d'un organisme (entreprise, administration, ménage...) désigne la valeur monétaire de son activité propre, une fois retiré le montant de tous les achats de biens et de services auprès d'autres organismes. Le terme «intérieur» signifie que sont retenues les valeurs ajoutées de tous les organismes opérant à l'intérieur du territoire (lequel comprend pour la France les départements d'Outre-mer, alors que, jusqu'en 1996, seul le territoire métropolitain était retenu). La part de l'activité intérieure des entreprises étrangères opérant en France est donc retenue, tandis que sont exclues les activités réalisées à l'étranger par des entreprises françaises. Au contraire, le produit national brut(PNB), qui n'est plus calculé en Europe, retient les revenus versés dans le pays et non les revenus produits, ce qui, par exemple, exclut les dividendes versés à l'étranger mais inclut les dividendes reçus de l'étranger. Le terme brut signifie que les montants retenus le sont avant amortissements des équipements. Tout le PIB n'est donc pas distribuable: sous peine de s'appauvrir, il faut renouveler les équipements usés ou obsolètes.
On a beaucoup critiqué le PIB comme indicateur de richesse, en soulignant, par exemple, qu'un accident de la route ou la production d'une arme meurtrière rentraient dans son montant au même titre que d'autres activités génératrices de bien-être. Il est vrai que le PIB ne prétend pas mesurer le bien-être, mais seulement le montant des revenus, quelle qu'en soit l'origine productive. C'est donc un indicateur très réducteur, auquel il ne faut pas faire dire plus qu'il ne faut: pour un pays, avoir un PIB élevé ne renseigne pas sur la qualité de vie de ses habitants, sur la capacité du pays à offrir à tous un bien-être durable. En revanche, le PIB mesure le pouvoir d'achat disponible dans une économie, c'est-à-dire, tous comptes faits, sa puissance économique et son niveau de vie. C'est pourquoi, même s'il s'agit d'un indicateur insuffisant, il demeure utile dans un monde où cette puissance permet de prendre la mesure des atouts dont dispose une nation dans la compétition mondiale.



Date de mise à jour : 22/01/2010




Dictionnaire/Accueil