Retour au dictionnaire



Intérim

Relation de travail caractérisée par le fait qu'un organisme (la société d'intérim) met à la disposition d'une entreprise pour une durée précisée (la mission) un travailleur ayant une qualification déterminée par l'entreprise où a lieu la mission. Cette dernière est précisée dans un contrat entre l'entreprise et la société d'intérim. Comme tout contrat commercial, il peut être mis fin à la mission dans des conditions déterminées par le contrat, et la mission peut être renouvelée, au gré des deux parties.

 

Commentaire:
L'intérimaire est salarié de la société d'intérim, non de l'entreprise qui utilise ses services: l'intérim est donc une location de main-d'œuvre. Entre la société d'intérim et l'entreprise utilisatrice, il existe un contrat qui est un contrat commercial, non un contrat de travail: en cas d'interruption de la mission, les règles du droit du travail ne s'appliquent pas. Travail précaire par excellence, l'intérim a fait l'objet d'un certain nombre de règles depuis peu: les sociétés d'intérim, par exemple, doivent désormais former le personnel intérimaire. Reste que, même atténuée, la précarisation de ce type de relation de travail demeure forte: l'intérim est généralement une façon de trouver du travail faute de mieux.



Date de mise à jour : 22/01/2010




Dictionnaire/Accueil