Ça va (vraiment) mieux

Guillaume Duval
Alternatives Economiques n° 370 - juillet 2017

L'économie française connaît une embellie indéniable, mais ses problèmes structurels sont loin d'être réglés. A commencer par le chômage, qui peine à reculer.

Cette fois, c'est pour de vrai.
Le 20 juin dernier, l'Insee a rendu publique sa note de conjoncture semestrielle.
L'institut prévoit désormais une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,6 % en 2017, après le maigre 1,1 % de l'année 2016, qui avait succédé au chétif 1 % de 2015.
Ce serait la plus forte hausse annuelle du PIB depuis 2011.
Le contexte international est redevenu plus favorable avec une économie solide aux Etats-Unis, une économie chinoise qui ne ralentit plus, des pays émergents, comme la Russie et le Brésil, qui se redressent, une zone euro qui sort progressivement du marasme… Du côté des échanges extérieurs, ce dynamisme retrouvé de l'économie mondiale se traduit par une augmentation sensible (+ 5,3 %) de la demande adressée à la France.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Ça va (vraiment) mieux ( n°370 )