Ce que peuvent dépenser librement les ménages

Xavier Molénat
Alternatives Economiques n° 379 - mai 2018

Deux chercheurs ont tenté d'établir la part réellement "arbitrable" du budget des ménages.

Le niveau de vie est le principal indicateur utilisé pour la mesure de la pauvreté monétaire, des inégalités et de leurs évolutions.
Calculé en divisant le revenu disponible (*) d'un ménage par le nombre d'unités de consommation (*) , il représente une tentative d'approcher au mieux les sommes dont disposent effectivement les individus pour consommer et épargner, compte tenu de leur situation familiale (célibataire, en couple, avec ou sans enfants…).
Mais cette façon de calculer le budget des ménages ne tient pas compte du fait qu'un certain nombre de dépenses sont "préengagées", autrement dit dépendent, comme l'expliquent Michèle Lelièvre et Nathan Rémila, "d'un contrat difficilement renégociable à court terme".

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Ce que peuvent dépenser librement les ménages ( n°379 )