Comment Fidel Castro a détruit l'opposition

Vincent Bloch, Doctorant à l'Ecole des hautes études en sciences sociales
Alternatives Internationales n° 038 - mars 2008

Dès 1959, le régime a réprimé toute voix critique. Et d'abord celle de ses ex-alliés politiques. Aujourd'hui, des dissidents isolés se battent dans l'indifférence d'une population occupée à survivre.

A Cuba, le pouvoir d'Etat a depuis longtemps réduit en miettes l'opposition organisée.
Seuls quelques dissidents isolés se font de temps à autre entendre, dans la quasi-indifférence d'une population occupée à survivre.
Cette répression de la moindre voix critique remonte aux premières heures du régime.
Et elle s'est exercée d'abord sur ceux qui avaient participé avec Fidel Castro au renversement de la dictature de Batista, en 1959.
F038020A~~Depuis l'indépendance de Cuba en 1902, des élections libres et régulières étaient organisées dans l'île.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Comment Fidel Castro a détruit l'opposition ( n°038 )