Conditions de travail : toutes et tous sous pression


Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017

Dans tous les secteurs d'activité, les cadences s'accélèrent, les risques se multiplient, les marges de manoeuvre se réduisent, de nouveaux modes de surveillance apparaissent… Nombreux sont ceux qui ont mal à leur travail. Pourtant, d'autres organisations sont possibles.

  • Le travail s'intensifie

    Le travail n'est pas une sinécure. Il se fait plus intensif, plus tressant, plus pénible. Une bonne raison pour nous inciter à revoir l'organisation du travail.

  • Les salariés des banques malades de leur travail

    Réduction d'effectifs, course aux objectifs et nouvelles technologies dégradent les conditions de travail des salariés du secteur bancaire.

  • Le bel avenir du travail low cost

    La pénibilité du travail combinée à des contraintes de rythme croissantes est toujours une réalité pour des millions de salariés. Elle sera pourtant moins bien prise en compte à l'avenir.

  • Les cadences éreintantes d'Amazon

    Les rythmes imposés par le géant du commerce en ligne pèsent lourdement sur la santé de ses salariés.

  • La vie fractionnée des agents de propreté

    Un travail en miettes, peu payé et en horaires décalés, et qui génère une organisation complexe, avec une santé qui finit par payer les pots cassés.

  • Chez Unither, les salariés ont des idées

    Après avoir connu un pic de démissions en 2013, le groupe pharmaceutique a revu ses pratiques de management. Avec des résultats intéressants.


Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017
Articles/Conditions de travail : toutes et tous sous pression ( n°374 )