David Ricardo, à l'assaut du protectionnisme

Gilles DOSTALER
Alternatives Economiques Poche n° 057 - octobre 2012

Architecte de la théorie quantitative de la monnaie, père des théories de la valeur travail et des avantages comparatifs, David Ricardo incarne la quintessence de l'économie politique classique.

Plongé dans le monde des affaires et de l'argent dès son adolescence, parlementaire actif à la fin de sa vie, laissant à son décès une grande fortune, David Ricardo est l'un des esprits les plus pratiques parmi les grands économistes.
Autodidacte, il n'avait pas un profil d'intellectuel et d'universitaire comme Adam Smith ou ses amis Malthus et Say.
Il écrivait avec la plus grande difficulté.
Sans l'aide et les pressions de James Mill, il ne serait sans doute jamais venu à bout des Principes de l'économie politique et de l'impôt.
Et pourtant, l'oeuvre de Ricardo est l'une des plus abstraites et des plus théoriques qui soient.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/David Ricardo, à l'assaut du protectionnisme ( n°057 )