Des syndicats pourtant bien utiles

Justin Delépine
Alternatives Economiques n° 372 - octobre 2017

Alors que les ordonnances sur le code du travail créent la possibilité de se passer de syndicats dans les petites entreprises, le rôle des centrales est questionné.

Les organisations syndicales sont unanimement mécontentes des ordonnances sur le code du travail, et pour cause : des grands changements les concernent.
Le gouvernement prévoit un certain nombre de dispositifs qui permettent de signer un accord avec un élu du personnel qui ne soit plus mandaté par un syndicat dans les entreprises de moins de 50 salariés ou encore de recourir au référendum dans celles de moins de 20 salariés qui ne comptent pas de représentant du personnel .
Face à la très faible présence des syndicats dans les petites entreprises, "le gouvernement a choisi la solution la plus simple pour permettre la signature d'accords : se passer des syndicats", résume Thomas Breda, professeur à l'Ecole d'économie de Paris.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Des syndicats pourtant bien utiles ( n°372 )