Et si 2017 marquait enfin la relance de l'Europe sociale ?

Thiébaut Weber, Secrétaire confédéral de la Confédération européenne des syndicats (CES)
Alternatives Economiques n° 370 - juillet 2017

Pour limiter le dumping social, la Commission européenne propose un socle de droits sociaux minimaux.

En octobre 2014, devant le Parlement européen, le nouveau président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker déclarait vouloir doter l'Europe d'un "triple A sur les questions sociales".
Un an plus tard, lors du congrès de la Confédération européenne des syndicats (CES), il se faisait plus précis, envisageant la création d'un "socle européen des droits sociaux".
Le 26 avril dernier, la commissaire belge à l'Emploi et aux Affaires sociales, Marianne Thyssen, a présenté ce projet fondé sur vingt "principes clés" autour de trois axes principaux : l'égalité des chances et un accès garanti à tous au marché du travail ; des conditions de travail équitables ; une protection sociale de qualité et une action décidée en faveur de l'inclusion sociale.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Et si 2017 marquait enfin la relance de l'Europe sociale ? ( n°370 )