État-providence : une France pas très sociale en 1968

Guillaume Duval
Alternatives Economiques n° 378 - avril 2018

L'année 1968 est censée marquer l'apogée d'une époque bénie - les Trente Glorieuses -, caractérisée par le plein-emploi et une forte intervention publique dans l'économie.
Elle a été suivie depuis le début des années 1980 d'une longue période caractérisée par la volonté dominante chez les dirigeants politiques de déréguler l'économie et le social et de faire reculer l'action publique.
Pourtant, si on observe l'évolution des dépenses publiques liées aux prestations sociales, on se rend compte que leur poids dans le produit intérieur brut (PIB) a presque doublé en cinquante ans, passant de 12,3 points de PIB à 24 points.
A hauteur de 15,5 points sous forme monétaire et de 8,4 en nature, c'est-à-dire sous forme de services publics non payants (notamment les hôpitaux publics).

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/État-providence : une France pas très sociale en 1968 ( n°378 )