États-Unis: les années Kennedy, quel bilan?

James N. Giglio, professeur émérite d'histoire (Missouri State University), auteur de "The Presidency of John F. Kennedy", University Press of Kansas, 2006 (2e éd.)
Alternatives Internationales n° 049 - décembre 2010

Fin stratège face à l'URSS, John Kennedy a su éviter un conflit nucléaire sur Cuba, mais n'a pas eu le temps de limiter l'engrenage guerrier au Vietnam. Ni de faire voter les réformes contre la ségrégation raciale dans son pays.

Le 20 janvier 1961, John Fitzgerald Kennedy entrait à la Maison Blanche.
Un demi-siècle plus tard, il reste l'un des deux ou trois présidents américains les plus populaires, en partie à cause des circonstances de sa mort, le 22 novembre 1963.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/États-Unis: les années Kennedy, quel bilan? ( n°049 )