Femmes... au foyer

Yann Mens
Alternatives Economiques n° 378 - avril 2018

Quelle élégance à l'heure de faire la popote !
Le fabricant de cuisinières qui, en 1967, a choisi ce mannequin élancé pour faire sa pub présente l'image d'une femme épanouie dans ses escarpins.
Mais surtout devant ses fourneaux.
A l'époque, 80 % du temps de travail domestique sont assumés par les femmes [1] (contre 63 % aujourd'hui), des tâches rendues un peu moins pénibles que pour leurs aînées grâce au développement de l'électroménager, la machine à laver en premier lieu.
Beaucoup de femmes ne cumulent pas encore cette charge avec un travail à l'extérieur de la maison, même si l'emploi féminin se développe.
Il est vrai que les épouses n'ont le droit de conclure un contrat de travail sans l'autorisation de leur mari que depuis deux ans.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Femmes... au foyer ( n°378 )