François Perroux ou l'économie au service de l'homme

Gilles Dostaler
Alternatives Economiques Poche n° 057 - octobre 2012

François Perroux établit une représentation originale de l'économie et de sa place dans la société, inspirée, entre autres, par Schumpeter, Hayek, Robinson ou Kalecki.

Le père de François Perroux était un artisan.
Un fabricant de chaussures, ruiné par la concurrence et les transformations d'une économie lyonnaise jadis prospère, mais désormais soumise à la domination parisienne.
Dès le départ, cela a marqué la vision de François Perroux, qui place l'homme et son savoir-faire, en premier lieu manuel, au centre de l'économie.
Il dénoncera en effet toujours la domination des plus forts et mettra en avant les aspects négatifs autant que positifs de la croissance et du progrès, notions éminemment équivoques.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/François Perroux ou l'économie au service de l'homme ( n°057 )