Friedrich Hayek, hétérodoxe et libéral

Gilles Dostaler
Alternatives Economiques Poche n° 057 - octobre 2012

Friedrich Hayek s'impose comme le principal théoricien de la nouvelle pensée libérale qui déferle à partir des années 70. Zoom sur un non-conformiste au pays des libéraux.

Si Keynes est le plus grand penseur de l'interventionnisme au XXe siècle (1), Hayek est sans contredit le plus grand théoricien du libéralisme.
Les deux auteurs, qui étaient des amis, se sont durement opposés des années 20 aux années 40.
La mort de Keynes, en 1946, marque en même temps le triomphe de l'interventionnisme et du keynésianisme.
Hayek allait alors entamer une longue traversée du désert, mais sans cesser de prêcher les vertus du libéralisme.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Friedrich Hayek, hétérodoxe et libéral ( n°057 )