Les capsules en alu en mal de recyclage

Bénédicte Weiss
Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018

Les petits emballages en aluminium restent mal recyclés. Seul un Français sur six est desservi par un centre de tri équipé à cette fin.

Chaque année, pas moins de 60 000 tonnes d'emballages légers et de petits objets en aluminium, type capsules de café ou papiers alu, finissent dans les poubelles des Français.
Mais ces déchets sont mal recyclés : petits, ils passent à travers des tapis de tri tandis que la chaleur des fours servant à refondre les emballages métalliques est trop élevée pour les récupérer.
En 2016, à peine 350 tonnes de ces déchets ont été recyclées, contre près de 31 000 tonnes pour les autres emballages en aluminium (sur un gisement de 40 000 tonnes), tels que canettes et boîtes de conserve.
Conscients du problème depuis longtemps, des industriels ont décidé en 2009 de fonder le Club de l'emballage léger en aluminium et en acier (Celaa).

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les capsules en alu en mal de recyclage ( n°380 )