Mondialisation : le coup d'arrêt


Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018

Une autre mondialisation est en cours. La dynamique internationale du capitalisme change de tempo : l'hyperglobalisation des années 1990-2000, qui ne répond plus aux intérêts de nombreux acteurs, semble prendre fin. Pour autant, l'internationalisation des économies n'est pas terminée.

  • Le procès de l'hypermondialisation

    La mondialisation est de plus en plus contestée par les populations, mais aussi par les économistes. Une autre voie se dessine.

  • "Une parenthèse se referme"

    Salaires, emploi, inégalités, financiarisation… Isabelle Bensidoun et Jézabel Couppey-Soubeyran brossent un tableau nuancé des effets de la mondialisation.

  • Radiographie d'un monde ouvert

    De l'ouverture commerciale à la finance en passant par les transports et les émissions de CO2, douze graphiques pour comprendre les grandes évolutions de l'économie internationale.

  • Délocaliser puis relocaliser, c'est le bon sens !

    L'histoire industrielle de Kusmi Tea est un concentré des mouvements de départ et de retour des entreprises françaises dans la mondialisation.

  • "Il y a peu de relocalisations en France, car il y a eu peu de délocalisations"

    Quelle est l'ampleur du phénomène de relocalisations en France ? L'ampleur est faible et même marginale. L'explication est simple : il y a peu de relocalisations en France, car il y a eu peu de délocalisations ! La dernière enquête de l'Insee, qui porte sur la période 2009-2011, indique que parmi les 28 000 sociétés françaises non financières, seulement 5 % ont délocalisé une partie de leur activité. Pour autant, on constate une accélération des relocalisations ces dernières années. ...


Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018
Articles/Mondialisation : le coup d'arrêt ( n°380 )