L'effet tunnel (ou effet Hirschman)


Alternatives Economiques Poche n° 031 - novembre 2007

Albert Otto Hirschman (1915- ) est d'origine allemande, mais de citoyenneté américaine.
Il a observé que, dans un tunnel où deux files de voiture sont coincées sans que l'on puisse connaître la cause de ce bouchon, le fait que l'une des files recommence à avancer est perçu comme une bonne nouvelle par les occupants des voitures toujours prises dans le bouchon: ce qui arrive aux autres anticipe, espèrent-ils, ce qui va leur arriver.
Et Hirschman de commenter: "Au lieu de réagir par l'envie quand quelqu'un améliore sa situation économique par rapport à la mienne, je perçois cette situation comme un signal positif qui me fait penser que ma situation pourrait s'améliorer: "Si ça lui est arrivé à lui, ça peut aussi m'arriver à moi".

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/L'effet tunnel (ou effet Hirschman) ( n°031 )