L'engagement post-it est au goût des jeunes

Justin Delepine
Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017

Les 18-30 ans boudent les syndicats et les partis politiques. Ils privilégient les petites associations et les réseaux sociaux pour se faire entendre.

Les jeunes ne s'intéressent plus à la politique.
Cette rengaine revient lors de chaque année électorale comme 2017.
Les taux de participation aux deux tours de la présidentielle et des législatives de 2017 peuvent certes le laisser penser : 20 % seulement des 18-29 ans ont voté à l'ensemble de ces scrutins et leur taux d'inscription sur les listes électorales est au plus bas.
Si cette faible participation électorale des jeunes n'est pas nouvelle, le phénomène s'amplifie.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/L'engagement post-it est au goût des jeunes ( n°374 )