L'espionnage économique, source de croissance !

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 372 - octobre 2017

L'étude d'une base de données de la Stasi montre que les informations industrielles volées durant la guerre froide ont bénéficié à l'économie est-allemande

Voici un facteur de croissance que les économistes ne prennent pas en compte : l'espionnage industriel !
Deux économistes allemands ont mis la main sur une base de données extraordinaire : les informations scientifiques volées par la Stasi (les services secrets est-allemands) durant la guerre froide.
Ils en reviennent avec une étude originale.
A la fin de 1988, juste avant la chute du mur de Berlin, le département de la science et des technologies de la Stasi ne regroupait pas moins de 260 personnes, auxquelles s'ajoutaient les informateurs, des cadres intermédiaires scientifiques essentiellement, recrutés à l'Ouest.
L'une des cibles principales était les entreprises étrangères, en particulier IBM et Siemens.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/L'espionnage économique, source de croissance ! ( n°372 )