L'ESS oubliée du débat sur l'entreprise

Philippe Frémeaux
Alternatives Economiques n° 378 - avril 2018

L'économie sociale et solidaire est peu présente dans le débat sur la démocratisation de l'entreprise. En cause, un manque de lisibilité et un défaut de gouvernance.

Dans le cadre du Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte), une réflexion a été engagée pour "démocratiser les entreprises".
La définition de leur objet social pourrait ainsi ne pas se réduire à dégager des profits au bénéfice des apporteurs de capitaux.
Leur mode de gouvernance pourrait aussi associer les différentes parties prenantes [1] .
Cependant, ce débat se développe sans qu'ait été pris en compte l'exemple donné par l'économie sociale et solidaire (ESS) ; il témoigne pourtant qu'on peut gouverner des entreprises autrement, tout en produisant efficacement des biens et des services.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/L'ESS oubliée du débat sur l'entreprise ( n°378 )