La Chine, bientôt championne de l'économie verte

Adair Turner, économiste britannique, directeur de l'Institute for New Economic Thinking
Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018

Pékin se construit un leadership mondial dans le secteur des technologies vertes. Pour des raisons sanitaires et écologiques, mais aussi pour conquérir des marchés très dynamiques.

Beaucoup de personnes qui se sont rendues récemment à Pékin ont eu la bonne surprise de voir un ciel bleu plutôt qu'un ciel gris de pollution, si fréquent jusqu'à présent dans la capitale chinoise.
La meilleure qualité de l'air tient en partie à d'énergiques mesures antipollution.
Les usines les plus polluantes ont été transférées loin de la capitale et des autres grandes villes, et les systèmes de chauffage au charbon ont parfois été fermés avant même que ceux prévus pour les remplacer et fonctionnant au gaz aient été installés.
Ce changement traduit aussi la prise de conscience de l'importance de l'économie verte, promesse d'amélioration de la qualité de vie et opportunité formidable en matière de leadership technologique et politique pour la Chine.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La Chine, bientôt championne de l'économie verte ( n°380 )