La création monétaire, privilège exorbitant des banques

Jacques Adda
Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017

La monnaie qui circule dans l'économie est essentiellement créée par les banques. Celles-ci disposent d'un pouvoir de création de crédits qui n'est limité que par l'action de la banque centrale.

1.
Imaginez une feuille de papier sur laquelle vous écrivez que vous reconnaissez devoir une somme quelconque à telle personne.
Supposez maintenant que votre renom et vos ressources soient tels que personne ne mettra en doute la validité de l'engagement financier que vous avez pris, de sorte que le détenteur de la reconnaissance de dette signée par vous pourra le cas échéant l'utiliser comme moyen de paiement et s'acquitter ainsi de ses achats ou de ses propres obligations financières.
L'argent correspondant à votre dette étant toujours en votre possession ou encore détenu par vos propres débiteurs, la quantité de monnaie en circulation s'est accrue à hauteur de la reconnaissance de dette en question.
En d'autres termes, vous avez créé de la monnaie.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La création monétaire, privilège exorbitant des banques ( n°374 )