La croissance est-elle durable ?


Alternatives Economiques Poche n° 031 - novembre 2007

Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'on se pose des questions sur le bien-fondé de la croissance économique.
John Stuart Mill, par exemple, dans ses Principes d'économie politique (1848), estimait qu'elle prendrait fin en raison de l'"impossibilité d'échapper à l'état stationnaire, cette inévitable nécessité de voir le fleuve de l'industrie humaine aboutir en fin de tout à une mer stagnante".
Il ajoutait d'ailleurs qu'il ne fallait pas s'en inquiéter, car cela permettrait d'en finir avec "cette mêlée où l'on se foule aux pieds, où l'on se coudoie, où l'on s'écrase, où l'on se marche sur les talons et qui est le type de la société actuelle".
Mais c'était une voix isolée et un souhait trop précoce.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La croissance est-elle durable ? ( n°031 )