La face cachée des cabinets d'audit

Franck Aggeri, professeur de management à Mines ParisTech
Alternatives Economiques n° 377 - mars 2018

Les grands cabinets d'audit sont très prisés des diplômés des grandes écoles. Leur système de sélection est pourtant impitoyable et impacte fortement la vie des auditeurs.

On sait peu de chose de la vie au sein des grands cabinets d'audit, si ce n'est que c'est un métier prisé par les jeunes diplômés sortant des grandes écoles et des meilleures universités.
On vante son caractère formateur et les perspectives de carrière qu'il ouvre.
Le travail y est réputé intense, mais valorisant pour de jeunes gens brillants et ambitieux.
Les cabinets les plus attractifs sont ceux que l'on appelle les "big four" : KPMG, PricewaterhouseCoopers, EY (Ernst & Young) et Deloitte.
Ils travaillent avec toutes les grandes entreprises mondiales.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La face cachée des cabinets d'audit ( n°377 )