La maternelle sous-dotée

Louis Maurin et Laurent Jeanneau
Alternatives Economiques n° 379 - mai 2018

100 % des 3-5 ans en maternelle.
Le 27 mars, Emmanuel Macron a annoncé que l'âge de l'instruction obligatoire allait être abaissé dès la rentrée 2019 à 3 ans, et non plus 6 ans comme c'est le cas depuis les lois Ferry de 1882.
Une mesure que l'on peut juger symbolique, car 97,5 % des enfants de 3 ans sont d'ores et déjà scolarisés en maternelle.
Elle concernera 20 000 enfants au total, le plus souvent en grande difficulté sociale, mais aussi de gens du voyage ou encore de personnes handicapées.
Cette réforme jouera surtout pour les enfants qui, même en grande section, ne sont scolarisés que partiellement.
Pour le chef de l'Etat, il s'agit également de s'attaquer aux disparités territoriales - le taux de scolarisation est bien plus faible en outre-mer.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La maternelle sous-dotée ( n°379 )