Le Brexit bute sur la frontière irlandaise

Julien Marsault
Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017

Le Brexit devrait remettre en cause la liberté de circulation entre les deux Irlande. Impensable pour les Irlandais.

Une génération entière a grandi sans réaliser qu'il y avait une frontière entre les deux Irlande.
Cela va changer", explique Tony Connelly, journaliste et auteur d'un livre sur le Brexit [1].
Que va-t-il en effet advenir de cette frontière, aujourd'hui invisible, quand le Royaume-Uni quittera l'Union européenne ?
Les 13 et 14 décembre, le gouvernement de Theresa May devrait présenter ses propositions à ce sujet.
Mais les discussions patinent, car les enjeux sont multiples.
Avant l'accord du Vendredi saint de 1998, qui a mis fin au conflit en Irlande du Nord, la frontière était presque complètement fermée pour les biens.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le Brexit bute sur la frontière irlandaise ( n°374 )