Le foot est-il devenu fou ?

Vincent Grimault
Alternatives Economiques n° 372 - octobre 2017

Transferts records, fortes inégalités de richesse, montages financiers douteux…, il y a urgence à encadrer davantage le foot business.

Un transfert record peut en cacher un autre.
Après avoir acheté au FC Barcelone le Brésilien Neymar pour 220 millions d'euros, le club de football du Paris Saint-Germain (PSG) s'est offert, dans les dernières heures du mois d'août, le jeune Français Kylian Mbappé pour 180 millions d'euros.
Ces deux transferts ne sont pas qu'une anecdote sportive, mais aussi le signe d'un basculement majeur de l'économie du football.
Jusque-là, le joueur le plus cher du monde, le Français Paul Pogba, n'avait coûté "que" 105 millions d'euros à Manchester United (2016), dépassant alors de peu le précédent record du Gallois Gareth Bale (100 millions d'euros en 2013).

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le foot est-il devenu fou ? ( n°372 )