Le marxisme comme analyse des contradictions du capitalisme


Alternatives Economiques Poche n° 031 - novembre 2007

De la main invisible du marché, Marx voyait plutôt les tares que ses supposées vertus.
Arrivé sur la scène intellectuelle près d'un siècle après Smith - le premier volume du Capital a été publié en 1867 -, il a sous les yeux, en Rhénanie d'abord, puis à Paris, Bruxelles et Londres, où il habita, les conséquences de presque un siècle de révolution industrielle.
Certes, la production a considérablement augmenté, mais la misère aussi.
C'est pourquoi il voit dans le capitalisme un système social fondé sur l'exploitation du travail des uns au profit de ceux qui possèdent les moyens de production.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le marxisme comme analyse des contradictions du capitalisme ( n°031 )