Le modèle suédois fait de la résistance

Wojtek Kalinowski
Alternatives Economiques n° 372 - octobre 2017

La correction libérale du modèle suédois dans les années 1990 a fortement creusé les inégalités. Mais aujourd'hui, les Suédois essaient d'inverser la tendance.

Le "modèle suédois" sert fréquemment de référence à Emmanuel Macron.
A cause de la forte baisse des dépenses publiques enregistrée dans les années 1990 et de la place centrale du dialogue social sur le marché du travail suédois.
La Suède a en effet connu une sérieuse correction libérale à cette époque.
Elle a eu d'importantes conséquences négatives sur la société.
Résultat : les Suédois cherchent désormais à inverser la tendance.
Quant aux relations sociales, l'équilibre mis en place avec les ordonnances du gouvernement nous éloigne plutôt de la négociation collective à la suédoise.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le modèle suédois fait de la résistance ( n°372 )