Le porc sur paille, l'autre modèle pour la Bretagne

collectif La Fourmilière et Marion Perrier
Alternatives Economiques n° 370 - juillet 2017

Un nouveau mode d'élevage porcin a été mis en place, pour des raisons environnementales et économiques.

Réveillés de leur sieste par des visiteurs inhabituels, les cochons de Pascal Pérot, éleveur à Saint-Donan, dans les Côtes-d'Armor, n'ont sans doute pas conscience d'être des privilégiés.
Dans cette ferme de 54 hectares, ils grandissent dans des bâtiments ouverts sur l'extérieur, sur de la paille.
Cela permet de transformer leurs excréments en fumier.
Je ne voulais pas être montré du doigt comme pollueur et j'étais sensible à la notion de bien-être animal", confie le maître des lieux, qui a repris la ferme en 2000.
En France, 95 % des porcs sont au contraire élevés sur caillebotis, un sol ajouré, en béton ou en plastique, qui permet l'évacuation rapide de leurs déjections, le lisier.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le porc sur paille, l'autre modèle pour la Bretagne ( n°370 )