Le salut est-il en dehors de la concurrence parfaite ?

Bernard Guerrien
À lire également
couverture
L'économie de marché

La concurrence parfaite de la microéconomie n'a bien souvent rien à voir avec ce que l'on peut observer autour de soi.

S'il faut retenir quelque chose de l'ensemble des articles de cette série, c'est que la concurrence parfaite de la micro-économie suppose une forme d'organisation centralisée, aux règles strictes, qui laisse peu d'initiative aux participants.
Elle a donc bien peu à voir avec l'idée que l'on se fait habituellement de la concurrence.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le salut est-il en dehors de la concurrence parfaite ? ( n°056 )