Le théorème d'impossibilité d'Arrow


Alternatives Economiques Poche n° 031 - novembre 2007

Kenneth Arrow, économiste américain (1921- ), est un petit génie.
Il aurait pu recevoir dix fois le "Nobel" d'économie tant ses contributions à l'analyse économique sont diverses et profondes.
Il l'a reçu une seule fois, en 1972.
De gauche mais libéral, néoclassique mais avec quelques tendances interventionnistes, il est difficilement classable.
Son théorème est en fait politique.
Il s'inspire fortement de ce qu'on appelle le paradoxe de Condorcet.
Voilà trois personnes qui petit-déjeunent ensemble.
Elles n'ont qu'une cuillère pour étaler quelque chose sur leurs tartines.
Ségolène adore la gelée de groseilles, ne déteste pas le Nutella et ne peut pas sentir le miel.
François préfère largement le Nutella, n'est pas contre le miel, mais ne veut surtout pas de groseille.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le théorème d'impossibilité d'Arrow ( n°031 )