Le théorème de Coase


Alternatives Economiques Poche n° 031 - novembre 2007

Ronald Coase, économiste anglais né en 1910, a reçu le "Nobel" d'économie en 1991 pour ce théorème.
En réalité, c'est un autre "Nobel" couronné en 1982, George Stigler (1911-1991), qui a inventé l'expression que Coase a finalement acceptée.
Ce théorème peut être expliqué par une histoire d'éléphant: comme cette espèce menacée n'appartient à personne, les braconniers s'en donnent à coeur joie.
Certes, la loi interdit la chasse, mais tourner l'interdiction est facile pour les braconniers: en soudoyant les gardes, en les menaçant, en les semant… Supposons que chaque éléphant appartienne à un particulier (personne physique, association, ONG, société…, peu importe).
La perte d'un seul individu est une catastrophe pour son propriétaire.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le théorème de Coase ( n°031 )