Les bénévoles veulent s'engager à la carte

Aude Martin
Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018

Passerelles et Compétences met en relation des bénévoles avec des associations de solidarité qui ont un besoin ponctuel de main-d'oeuvre.

Mettre ponctuellement ses compétences au service d'une association de solidarité : voici ce que permet Passerelles et Compétences (P&C), premier acteur en France à valoriser le bénévolat "de compétences" depuis sa création en 2002.
Le terme n'est pas reconnu juridiquement.
C'est une invention des promoteurs de cette pratique qui renvoie à l'importation dans le monde associatif de compétences propres à l'entreprise - telles que la communication ou la comptabilité - et qui s'adresse majoritairement à des cadres", explique Anne Bory, maîtresse de conférences en sociologie à l'université Lille I.
Il est communément opposé au bénévolat "opérationnel", tourné vers les activités plus manuelles.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les bénévoles veulent s'engager à la carte ( n°380 )