Les comptes de la crise

Jean-Noël Vieille, Chef économiste chez HPC, société d'intermédiation financière
Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017

Les entreprises européennes ne se sont pas encore vraiment remises de la crise de 2007-2008. C'est ce que montre une étude réalisée par HPC pour Alternatives Economiques.

Dix ans de crise, commencée avec les crédits subprime américains en 2007 et poursuivie avec les dettes souveraines à partir de 2010, ont laissé des traces profondes dans les comptes des grandes entreprises européennes.
C'est ce que montre l'analyse portant sur 91 d'entre elles, dont nous avons agrégé les comptes de résultat, bilans et tableaux de financement.
Dans cet échantillon, on trouve les géants de l'industrie et des services des pays membres de la zone euro.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les comptes de la crise ( n°374 )