Les institutionnalistes et la socio-économie


Alors que les deux courants précédents se disputent sur les rôles respectifs de l’Etat et du marché, celui-ci met en avant le rôle des institutions, c’est-à-dire des règles, des lois, des normes, des organisations. Il s’intéresse moins aux équilibres qu’aux dispositifs qui font que les firmes et les citoyens se comportent comme ils se comportent.

L’économie du XX° siècle, François Perroux (**)

Les institutions de l’économie, Oliver Williamson (**)

Capitalisme, socialisme et démocratie, Joseph Schumpeter (*)

Théorie de la classe de loisir, Thorstein Bunde Veblen (*)

Le nouvel Etat industriel, John Kenneth Galbraith (*)

Coopération et économie sociale, Charles Gide (volumes 4 et 5 des Œuvres, éd. L’Harmattan, 2001 et 2005 (*)

Philosophie de l’argent, Georg Simmel (**)

Dé-penser l’économique, Alain Caillé (**)


Articles/Les institutionnalistes et la socio-économie ( n°025 )