Les villes moyennes sont-elles condamnées ?


Alternatives Economiques n° 376 - février 2018

Entre le dynamisme économique des métropoles et la qualité de vie du rural, les villes moyennes seraient promises au déclin. Un discours ambiant réducteur qui ne rend pas compte de la diversité de leurs situations et sous-estime les atouts de certains territoires.

  • Requiem pour les sous-préfectures ?

    Désindustrialisation, restructuration des services de l'Etat, attrait des métropoles…, les temps sont durs pour les villes moyennes. Mais toutes sont loin d'aller mal.

  • Des centres-ville en mode survie

    Face à la crise de leurs centres, les villes moyennes tentent de limiter l'hémorragie. Avec plus ou moins de succès.

  • Albi, ville en transformation

    Pour contrer la fuite des habitants et des emplois, Albi a misé sur la réhabilitation de son centre ancien et l'Etat sur l'offre de formations. Avec de bons résultats.

  • Les villes moyennes doivent se réinventer

    Entre les métropoles et les espaces ruraux, les villes moyennes tentent difficilement de trouver un nouvel équilibre. Regards croisés.


Alternatives Economiques n° 376 - février 2018
Articles/Les villes moyennes sont-elles condamnées ? ( n°376 )