Méthodologie : L'articulation résultats-financements


Alternatives Economiques Hors-série n° 027 - janvier 1996

La capacité d'autofinancement est un indicateur fondamental pour l'entreprise, sa politique d'expansion et son équilibre financier.
Elle se calcule en déduisant du chiffre d'affaires, les coûts d'achat de biens et de services, les frais de personnels, les charges financières et exceptionnelles, ainsi que l'impôt sur les sociétés.
Vu de l'autre bout, c'est le résultat net augmenté des provisions, amortissements et plus ou moins-values de cessions d'actifs.
Solde de gestion, la capacité d'autofinancement est aussi le premier indicateur d'un tableau de financement, en balance avec les investissements, les mouvements de capitaux hors exploitation, les flux de trésorerie et l'évolution de l'endettement.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Méthodologie : L'articulation résultats-financements ( n°027 )