Nicholas Kaldor, de la droite à la gauche de Keynes

Gilles Dostaler
Alternatives Economiques Poche n° 057 - octobre 2012

Nicholas Kaldor a interrogé la dynamique des économies modernes et contribué au développement de la théorie de la concurrence imparfaite. Partisan de l'intervention de l'Etat, il a aussi été très actif sur le terrain des politiques économiques.

Né en 1908 dans l'empire austro-hongrois, Nicholas Kaldor a été témoin du passage d'une monarchie à une démocratie libérale, puis à une brève dictature communiste suivie d'une dictature militaire tempérée sous la pression des pays victorieux de la Première Guerre mondiale.
C'est ce qui l'a amené, a-t-il écrit dans un essai autobiographique, à s'intéresser aux "forces qui gouvernent l'évolution politique de la société" (1).
Kaldor a lui-même suivi un parcours changeant, tant sur le plan théorique que politique.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Nicholas Kaldor, de la droite à la gauche de Keynes ( n°057 )