Opacité financière : la Suisse toujours en tête

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 377 - mars 2018

L'ONG Tax Justice Network vient de publier son indicateur, composite et pertinent, sur les paradis fiscaux.

Selon les estimations de l'ONG britannique Tax Justice Network (TJN), la Suisse reste le centre financier le plus secret du monde, devant les Etats-Unis et les îles Caïmans.
Les trois pays forment le trio de tête de l'opacité financière mondiale.
Pour mesurer la façon dont les différents pays favorisent ou non la transparence des capitaux, les experts du TJN s'appuient sur une analyse qualitative des législations en vigueur dans chacun des pays en matière de transparence, complétée d'une analyse quantitative du poids des centres financiers dans la circulation des capitaux offshore [1].
Cette construction comporte deux avantages par rapport aux listes habituelles de paradis fiscaux.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Opacité financière : la Suisse toujours en tête ( n°377 )