Portrait de la France médiane

Vincent Grimault
Alternatives Economiques n° 375 - janvier 2018

Les Français situés au milieu de l'éventail des revenus forment un groupe éclaté, aux caractéristiques sociales paradoxales.

Premier décile, dernier centile, rapport interdécile…, journalistes et chercheurs s'intéressent souvent au niveau de vie des 10 % les plus pauvres, du 1 % les plus riches ou encore au rapport entre les 10 % les plus riches et les 10 % les plus pauvres.
Mais que se passe-t-il pour la France du milieu ?
L'Insee se penche longuement, dans son "Portrait social 2017" [1], sur les ménages au niveau de vie médian, c'est-à-dire ceux situés à "équidistance" du plus pauvre et du plus riche.
En 2015, le salaire médian dans le secteur privé s'élevait à 1 797 euros nets, contre 2 250 pour le salaire moyen.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Portrait de la France médiane ( n°375 )