Rejoué, pour la jouer solidaire

Aude Raux
Alternatives Economiques n° 374 - décembre 2017

Lutter contre le gaspillage des jouets, tout en favorisant l'insertion de personnes exclues du monde du travail, c'est le pari de Rejoué.

Ni les objets ni les individus ne sont "jetables".
Rejoué, association à but non lucratif spécialisée dans le réemploi de jouets et porteuse d'un chantier d'insertion, en apporte la preuve.
Cet acteur d'une "économie réparatrice" a vu le jour en 2012, à l'initiative de Claire Tournefier.
L'idée lui en est venue lorsqu'elle était bénévole à la Croix-Rouge : "A la veille de Noël, j'ai été choquée par le nombre de jouets que je devais mettre de côté, faute de mains pour les trier et les remettre en état.
Aujourd'hui, dans l'atelier de l'association à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), situé dans un ancien centre de tri postal de 2 000 m2, 22 salariés en insertion s'occupent de collecter, trier, nettoyer, rénover, emballer et étiqueter des jouets.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Rejoué, pour la jouer solidaire ( n°374 )