Robert Solow, pionnier de la théorie de la croissance

Gilles Dostaler
Alternatives Economiques Poche n° 057 - octobre 2012

Economiste keynésien, Robert Solow est à l'origine de la théorie néoclassique de la croissance. Son analyse a mis en lumière le rôle déterminant du progrès technique.

Robert Solow fait partie de ce groupe d'économistes keynésiens, parmi lesquels on compte son collègue Paul Samuelson, ainsi que James Tobin et Walter Heller, qui ont joué un rôle important dans les débats de politique économique au début des années 60, en particulier sous la présidence de John Kennedy.
Membre du comité des conseillers économiques du Président, Solow fut l'un des architectes de ce qu'on a appelé la "nouvelle économie".
C'était l'heure de triomphe de l'interventionnisme et l'on croyait avoir trouvé le moyen de maîtriser les récessions et le chômage.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Robert Solow, pionnier de la théorie de la croissance ( n°057 )