Syrie : les Alaouites, au service de la géopolitique française

Fabrice Balanche, Directeur du Groupe de Recherches et d'Etudes sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO), Maison de l'Orient et de la Méditerranée
Alternatives Internationales n° 068 - septembre 2015

Pensé, créé et administré par la France dans le but de diviser les populations locales, l'État des Alaouites n'aura qu'une brève existence avant d'être finalement intégré à la Syrie en 1936.

À la suite de la Première Guerre Mondiale, l'Empire Ottoman est démantelé par les vainqueurs.
Sous couvert de la SDN (Société des Nations), la France et la Grande-Bretagne se partagent le Proche-Orient en 1920.
La France reçoit un Mandat sur les actuels Syrie et Liban dans le but officiel d'amener les populations locales sur le chemin de l'indépendance.
Dès lors, elle crée plusieurs entités territoriales sur les anciens vilayets (provinces ottomanes) de Damas, Alep et Beyrouth.
Le plus important de ces "États du Levant sous Mandat français" sera l'État de Syrie, avec comme capitale Damas.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Syrie : les Alaouites, au service de la géopolitique française ( n°068 )