Travailler autrement et ensemble

Céline Mouzon
Alternatives Economiques n° 379 - mai 2018

Personne n'est inemployable. C'est ce que veut démontrer Travailler et apprendre ensemble, qui emploie des salariés issus de la grande précarité.

, après dix ans sans emploi, s'enthousiasme Chantal Caudron, 55 ans.
J'ai d'abord fait partie de l'équipe ménage, à mi-temps, puis je suis passée à l'informatique.
J'avais des problèmes de santé qui m'empêchaient de rester debout longtemps.
A mon arrivée, personne ne m'a demandé si j'avais des diplômes.
Ici, on prend les gens comme ils sont, avec leurs difficultés d'apprentissage.
Chantal Caudron fait partie des 25 salariés de Travailler et apprendre ensemble (TAE), une entreprise créée par l'organisation non gouvernementale (ONG) ATD Quart Monde, qui se bat pour éradiquer la misère.
La particularité de TAE est de rassembler, dans un même collectif de travail, des gens qui ont connu la grande pauvreté - les travailleurs associés - et ceux qui ne l'ont pas vécue - les compagnons.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Travailler autrement et ensemble ( n°379 )