Une discrète omniprésence

Claire Alet
Alternatives Economiques n° 375 - janvier 2018

Sur le marché hyper rentable mais fortement concurrentiel du médicament, l'industrie pharmaceutique travaille dans l'ombre afin d'influencer médecins et décideurs publics.

Le marché du médicament se trouve en excellente santé.
En 2015 et à nouveau en 2016, il a été classé comme le secteur le plus rentable aux Etats-Unis par le magazine Forbes, devant la finance.
Selon un récent rapport de Xerfi [1], le chiffre d'affaires total du médicament dans le monde était de 1 104 milliards de dollars en 2016, en augmentation de 93 % depuis 2005.
Ce marché ne cesse de progresser sous l'effet conjugué d'une demande croissante des pays émergents et d'une hausse des ventes dans les pays développés avec l'arrivée de nouvelles thérapies.
La France, quant à elle, est le cinquième pays au monde où se vendent le plus de médicaments.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Une discrète omniprésence ( n°375 )